Page d'accueil > Dernières Nouvelles
Allocution de Mme WANG Ju, Consul général de Chine à Lyon, à la réception à l'occasion de la Fête nationale de la Chine
2014/09/24

M. Stéphane ROUVÉ, Préfet délégué pour la défense et la sécurité et représentant du Préfet de la région Rhône-Alpes et du Rhône,

M. Jean-Jack QUEYRANNE, Président du Conseil régional Rhône-Alpes,

Madame Danielle CHUZEVILLE, Présidente du Conseil général du Rhône,

M. Georges KÉPÉNÉKIAN, 1er Adjoint au Maire de Lyon et représentant du Maire de Lyon,

M. Alain Mérieux, Président du Comité des mécènes des manifestations pour les célébrations du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la France,

Mesdames et Messieurs les élus,

Mesdames et Messieurs les Consuls généraux et les Consuls,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

Bonsoir ! Je suis très heureuse d'être ce soir avec vous, les amis de tous les milieux, pour célébrer ensemble le 65e anniversaire de la République populaire de Chine. Tout d'abord, au nom du Consulat général de Chine à Lyon et en mon nom personnel, je tiens à vous exprimer mes plus chaleureux souhaits de bienvenue pour votre présence et à vous remercier de votre intérêt depuis toujours pour l'édification de la Chine et de votre soutien au développement des relations d'amitié entre la Chine et la France.

Depuis la fondation de la République populaire de Chine il y a 65 ans, et surtout depuis trois décennies de réforme et d'ouverture sur l'extérieur, la puissance économique et globale de la Chine et le niveau de vie du peuple n'ont cessé d'accéder à de nouveaux paliers. En 2013, la Chine a connu une croissance économique de 7,5%, et celle des 6 premiers mois de 2014, 7,4%, maintenant ainsi sa position de deuxième puissance économique mondiale. La Chine est l'un des plus importants contributeurs à la croissance économique mondiale, son taux de contribution s'élevant à environ 30%. En même temps, attachant une grande importance aux problèmes d'intérêt commun tels que l'emploi, la pollution de l'environnement, l'équité dans l'éducation et la santé, la Chine a mis en œuvre une politique positive de promotion de l'emploi pour donner la priorité aux jeunes diplômés en matière d'emploi et a mis en place une dizaine de mesures pour lutter contre la pollution atmosphérique. Uniquement pendant les 6 premiers mois de cette année, le nombre de création de nouveaux emplois a atteint le chiffre de sept millions trois cent sept mille, la population pauvre rurale a diminué de 16 millions cinq cents mille de personnes et le système de protection sociale couvre presque toute la population dans un pays comme le nôtre peuplé d'un milliard trois cent millions d'habitants.

A l'heure actuelle, la Chine est en train d'œuvrer à la concrétisation du rêve chinois qui consiste à réaliser la prospérité du pays, le renouveau de la nation et le bonheur du peuple. La Chine est le plus grand pays en voie de développement, et c'est pourquoi le développement est la clef pour résoudre tous les problèmes de Chine. Pour faire face à l'avenir, la Chine s'est fixé « deux objectifs séculaires » à atteindre. Le premier, c'est pour 2020, de doubler le PIB et le revenu par habitant urbain et rural par rapport à ceux de 2010 et mettre en place une société de moyenne aisance qui profitera à tout le peuple chinois. Le deuxième, pour le milieu du siècle, est de parachever l'édification d'un pays socialiste moderne prospère, démocratique, civilisé et harmonieux.

Le développement de la Chine ne peut se réaliser sans l'aide du reste du monde et en même temps il offrira des opportunités considérables de coopération à tous les pays du monde. Nous sommes disposés à intensifier les échanges et coopération avec tous les pays, partager les opportunités et relever les défis afin de parvenir à la prospérité et au développement en commun.

Mesdames et Messieurs, chers amis,

L'année 2014 marque le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et la France. En cette année particulière, les deux parties ont organisé et organiseront des centaines de manifestations diverses pour célébrer solennellement l'histoire d'un demi-siècle d'échanges amicaux entre la Chine et la France, deux grands pays d'influence mondiale en Orient et en Occident. A la suite de la visite réussie en Chine du Président Hollande en 2013, le Président chinois XI Jinping a également effectué avec succès sa visite d'Etat en France. Au cours de sa visite, le président XI et son homologue français François Hollande se son entretenus et ont participé ensemble aux festivités commémoratives du cinquantenaire des relations diplomatiques des deux pays. Les deux parties ont rendu public deux documents importants : la « Déclaration conjointe entre la République populaire de Chine et la République française » et le « Plan de développement des relations franco-chinoises à moyen et long terme ». Les entreprises des deux pays ont signé environ 70 conventions de coopération couvrant presque tous les domaines dont le montant dépasse 50 milliards de dollars. Les deux parties ont partagé le constat que cette visite ouvrirait une nouvelle étape d'un partenariat global stratégique sino-français étroit et durable.

Ce qui est particulièrement réjouissant pour moi, c'est que le Président XI a choisi Lyon comme première étape de sa visite en France, ce qui témoigne pleinement de l'importance et de la singularité de Lyon dans les relations sino-françaises. La semaine dernière, pour mettre en place le consensus parvenu entre les chefs d'Etat au cours de la visite du Président chinois, Madame LIU Yandong, vice-premier ministre du Conseil des Affaires d'Etat chinois est venue en France pour présider la cérémonie d'inauguration et la première réunion du mécanisme de dialogue franco-chinois de haut niveau sur les échanges humains. Elle a également choisi Lyon comme première étape de sa visite en France et a eu de larges contacts avec des personnalités des milieux éducatif, scientifique, culturel et hygiénique. Sa visite a été couronnée d'un plein succès.

En réalité, depuis des années, les deux régions Rhône-Alpes et Auvergne de notre circonscription consulaire ont toujours devancé les autres régions de la France sur le plan d'échanges et coopération amicaux avec la Chine. La mobilité des personnes, la coopération économique et commerciale et les échanges humains entre les deux parties se multiplient et s'avèrent fructueux. Il y a dix villes et départements des deux régions qui ont établi des relations de jumelage avec les villes concernées de Chine. Depuis ma prise de fonction il y a trois semaines, j'ai déjà ressenti les sentiments d'amitié profonds des autorités des deux régions, de Lyon et de la population locale envers la Chine. A cette occasion, je voudrais vous affirmer au nom du Consulat général de Chine à Lyon que pendant mon mandat, sur la base des résultats obtenus par nos prédécesseurs, nous poursuivrons nos efforts et ferons de notre mieux pour collaborer étroitement avec les collectivités locales et les personnalités de tous les milieux afin de promouvoir l'approfondissement de la compréhension mutuelle et de l'amitié entre les deux parties, d'accroître les échanges et coopération amicaux entre les deux pays au profit des deux peuples. En même temps, j'espère que vous, tous ici présents, soutiendrez mon travail et celui du Consulat général de Chine pour que je puisse accomplir avec succès ma mission.

Pour terminer, je propose de lever un toast

pour le 65e anniversaire de la République populaire de Chine,

pour la longévité de l'amitié sino-française,

pour l'amitié et la coopération entre la Chine et tous les pays du monde,

pour la santé et le bonheur de vous tous ici présents !

Recommander à
  Imprimer
CONSULAT GENERAL DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE A LYON © Copyright